Zone de Texte: Une médecine par le corps astral




Certains médecins s'intéressent de près à ces possibilités. Ils sont hélas trop peu nombreux et comme il s'agit souvent de personnes avec une vocation médicale réelle, ils n'ont guère de poids face à ce qui fait les « puissances » négatives des autres : l'argent, l'absence de scrupule et de réel sens humain.

Il est bien difficile de consacrer sa vie à venir en aide à son prochain tout en remplissant des coffres-forts.

Hélas, dans le monde sous évolué où nous vivons, ce sont ceux qui disposent de l'argent qui imposent leurs lois, au mépris de l'humanité et de toute vie, l'actualité nous en apporte chaque jour la preuve.

Tout ceci changera mais d'ici là, chacun a intérêt à ne compter que sur lui-même pour sauvegarder au maximum son énergie « vitale », d'autant plus que des moyens sont possibles.
Revenons sur Terre


Pour une médecine par le corps astral, le problème majeur est la mise sous hypnose profonde : il n'existe guère que quelques dizaines d'hypnotiseurs dans le monde capables d'y parvenir. De plus, la sortie de l'astral n'est pas systématique, même au quatrième degré 25 % seulement des personnes hypnotisées sont capables de « voyages astraux » dans leurs vies antérieures.

De réelles possibilités existent cependant mais l'humanité n'est pas encore prête pour une telle médecine où la puissance mentale remplace les médicaments et l'argent !

En l'état actuel des connaissances du corps médical, une médecine généralisée par le corps astral n'est pas envisageable. La « science » est trop « muselée » par les intérêts matériels (l’argent) et/ou religieux.

Trois à quatre siècles sont encore nécessaires pour qu'enfin l'humanité en accepte les principes, même si certains les ont compris depuis longtemps.

Seuls quelques initiés connaissent ces possibilités de voyages astraux et la puissance des « formes de pensée », principes connus déjà bien avant les pharaons, mais combattus par les tenants de nombreuses religions ou sectes qui voulaient et veulent toujours en être les seuls utilisateurs, à des fins de puissance et de domination.

Une médecine astrale n'est pas encore pour demain sur Terre.

Cependant, certains de ses principes sont d'ores et déjà applicables pour qui veut s'en donner la peine. Il est bon aussi de vous mettre en garde contre l'exploitation scandaleuse qui est faite chaque jour par des milliers de personnes en France, comme dans presque tous les pays du monde, de ces principes naturels.

Dans certains pays, la liberté médicale existe. La France n'en fait pas partie, c'est dommage : Elle se prive de nombreux praticiens de valeur et ouvre la porte au charlatanisme.

Certains médecins se disent Docteurs en médecine psychosomatique et font appel à la pharmacologie allopathique pour leurs traitements, demandez à voir leur diplôme, c'est votre droit !

Des dizaines de personnes en France possèdent de réels dons de guérisseurs, ce sont ceux-là que l'on attaque le plus souvent : c'est facile, ils n'ont pas d'argent pour se défendre et ne sont pas organisés en ordre « avec pouvoirs judiciaires » comme l’ordre des médecins par exemple, mis en place par le Maréchal Pétain en pleine occupation nazi… C’est peu dire de son origine et de sa valeur humaine réelle !

Pendant ce temps, les escrocs amassent des fortunes en toute tranquillité par des publicités mensongères, des promesses de guérison intenables sous couvert d'un nombre de clients et de « réussites » impossibles.

En quoi consistent les interventions, au niveau du corps astral, fondement de la véritable hypnothérapie, telle que je l'ai pratiquée et enseignée (suite à mes recherches) en Suisse ?

Pour mieux situer mes conceptions, je donne en « parallèle » un aperçu des pratiques médicales « classiques » adaptées à chaque cas traité dans les paragraphes suivants.
Zone de Texte: Qui parle de mystère ?
Zone de Texte: Pierre Brayard
Zone de Texte: Page suivante
Zone de Texte: Page précédente
Zone de Texte: Page suivante
Zone de Texte: Page précédente
Zone de Texte: Page suivante
Zone de Texte: Haut de page
Zone de Texte: Page précédente
Zone de Texte: Liste des sujets